4 questions à Anaëlle Southipong, Grand Prix Enfants 2017

Pourrais-tu te présenter en quelques mots…

Je suis Anaëlle, j’ai 10 ans. J’habite à Vitry. Mon passe-temps préféré est de lire et faire du karaté.

Comment as-tu pris connaissance du Grand Prix Poésie RATP ?

J’ai connu le Grand Prix Poésie RATP par Internet.

As-tu l’habitude d’écrire des poèmes ? Quel est ton rapport à la poésie ?

Oui, nous avons l’habitude d’écrire des poèmes à l’école, pour la fête des mères, par exemple. J’aime beaucoup lire des haïkus, des poèmes japonais pour m’inspirer. Cette passion pour le Japon vient de l’influence de ma sœur qui adore lire des mangas.

Le concours a-t-il eu des répercussions ? Que fais-tu aujourd’hui ?

J’accroche des poèmes courts que j’ai écrits un peu partout dans ma chambre et sur le frigo. Je suis un peu devenue la star de l’école et mon poème a été accroché dans le hall. Depuis que j’ai gagné au concours, je suis encore plus motivée pour écrire ! Je vais encore tenter ma chance cette année.