Pelucheux et cotonneux, doux plumeau sur le lit pâle,

Le chat s’éveille, s’étire et s’attarde.

Par l’embrasure de son œil clair semé de taches rousses

C’est mon enfance aux matins joyeux qui me sourit.

Margaret Josion Portail, 53 ans, Bois-Colombes