Je m’imagine un monde sans parole

Où les hommes muets trouveraient dans leur art

L’unique et beau recours qui fait danser les âmes.

Louise Le Roy Balastre, 16 ans, Paris