Forêt

Quand la douce fleur de pensée,

Embaume l’air de son parfum d’été.

Quand l’odeur de bois braisé,

Vient emplir mon petit nez.

Quand les feuilles crissent sous mes pieds,

Après que l’Automne soit arrivé.

Quand les arbres semblent vous attaquer,

A deux doigts de vous manger.

Quand la faune et la flore semblent s’éveiller,

Alors je pense « forêt » !

Rozenn Lancelin Dubois, 14 ans, Saint-Léger-des-Prés