J'écoute mon chien rêver...

Il y aurait tant à dire sur les absurdités

Il y a tant à sourire sur les blessures passées.

J’écoute mon chien rêver…

Plus rien ne fait obstacle aux voyages des lendemains

Plus personne ne crie miracle face au désespoir humain.

J’écoute mon chien rêver…

Au delà de nos soupirs le silence est revenu

Au delà de tous désirs la douceur m’est advenue.

J’écoute mon chien rêver…

Claudine Seco Pena, 67 ans, Courbevoie