Sur l'autre rive

Le fleuve ressemblait à une horde de chevaux au galop

Leurs crinières telles des vagues s’écrasaient sur la digue

Le bruit des pierres se mêlait à celui de leurs sabots

T’apercevant sur l’autre rive

J’ai enjambé le flot

Pour une terre promise

Ton épaule et tes mots

Alain Prevotat, 72 ans, Quimper

Catégorie Adultes