Ces jolis étuis de soie lisse

où glissent les pans de mémoire,

se froissent parfois et enfouissent

quelques bouts de soi dans le noir.

Delphine Guélou, 48 ans, Carantec